Accueil > Musiciens > ROUSSEAU Patrick

Mr

ROUSSEAU Patrick

Evere

Publié: mardi 8 avril 2003, par Michel Possoz

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

je suis né le 19 février 1967 au Rwanda de père belge et de mère Rwandaise

Nationalité : belge

 Ster : Où et quand commenças-tu à jouer de la musique ?
Il y a huit années exactement, au cours de trompette de Michel Paré à l’Académie d’Evere
 
Ster : Pourquoi et comment avoir choisi la trompette ?
Alors que j’aidais mon père pour un déménagement, je suis tombé sur une trompette toute cabossée avec laquelle il joua dans les années 50-60. Je l’ai fait restaurer et c’est comme cela que tout a commencé.

Ster : as-tu terminé l’académie ou suis-tu encore des cours ?
Je viens de terminer mon cursus, 4ans de solfège et 8 ans de trompette classique.

Ster : Joues-tu également d’un autre instrument ?
Non

Ster : Quelle est ton activité professionnelle ?
Je suis chef cuisinier dans une maison de repos dans laquelle résident 160 personnes et 70 membres du personnel.

Ster : Depuis quand joues tu chez nous, et comment es-tu arrivé chez nous ?
Depuis 6 ans si j’ai bon souvenir. C’est Walter qui m’a présenté au Chef ! Je tremblais comme une feuille

Ster : Tu es le premier musicien de couleur dans l’orchestre, as-tu rencontré des problèmes à ce niveau ?
Non pas du tout. J’ai trouve l’accueil très sympathique. Le premier a rarement des problèmes c’est plutôt le dernier qui devrait s’inquiéter. (Rires).

Ster : Comment as-tu vécu ton ou tes premiers concerts ?
Le premier était mémorable. C’était à la Grand-Place, il faisait splendide. La place était remplie de monde,nous les garçons avions une cravate et une chemise de l’armée .Les micros me stressaient, ils allaient immanquablement diffuser toutes mes fausses notes. Puis la drache nationale, un véritable déluge.

Ster : Comment vis-tu le stress que dégage notre chef durant les dernières répétitions avant un grand concert ?
Je trouve justement que le Chef assure confortablement sa tâche, il connaît bien ses partitions, nous avons confiance et il est très gentil. Voila bien l’essentiel. Merci.

Ster : As-tu des concerts qui te plaisent plus que d’autres ?
Les concerts de fin d’année qui sont empreints d’une ambiance un peu particulière, la Grand-Place et le parc Josaphat et j’allais oublier le Palais des Beaux-Arts.

Ster : Joues-tu également dans un autre groupe ?
Non

Ster : Quel style de musique écoutes-tu ou joues-tu de préférence ?
J’aime toutes les musiques et plus particulièrement le jazz. D’ailleurs j’invite tout le monde a écouter du jazz belge, les artistes sont excellents.

Ster : As-tu d’autres hobbies ?
Les voyages, le sport, le jardinage

Ster : Quel message voudrais-tu passer aux jeunes musiciens de l’orchestre ?
Allez les jeunes, ne vous découragez pas, je vous adore. 

Merci Patrick, pour ta spontanéité, ta gentillesse, ton sourire éclatant et merci pour ton aide le mercredi soir, tu es le champion avec ton ami Dirk pour remettre tous les pupitres à leur place dans un kot devenu bien trop petit.
Merci également de ton aide lors des déplacements avec remorque, depuis le départ de Laurent tu n’as jamais rechigné pour aider Cyrille à charger et décharger le matériel.
Tu es un exemple à suivre pour nos jeunes musiciens, n’hésite pas à les mettre à l’œuvre et à les initier avec le tact dont toi seul tu as le secret.

Répondre à cet article