Accueil > Musiciens > Ancien et traduction > MISSIAEN Sven

MISSIAEN Sven

Publié: dimanche 5 octobre 2014

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

Age : 39 ans
Nationalité : Belge

Ster : Quelle est ton activité professionnelle ?
Je suis engagé comme spécialiste à la Commune de Grimbergen où je m’occupe de l’entretien des plantations.

Ster : Comment et où as-tu commencé à apprendre à jouer de la musique et pourquoi as-tu choisi la clarinette ?
J’allais faire de la gymnastique chez Excelsior Gym à Koningslo. Ils avaient un groupe de tambours dans lequel, lorsque j’avais + /- 11 ans, j’ai appris le tambour et, plus tard à jouer du métallophone et de la lyre. A cette époque, je jouais de la musique sans partitions. Le professeur Hans Maervoet venait parfois avec sa clarinette et jouait alors un petit morceau. C’est ainsi que j’ai appris à aimer cet instrument brillant et aux tons agréables. Il m’amena à De Broederliefde à Vilvorde, mieux connue sous le nom de DB-Band. Le dimanche il me donna ainsi qu’à d’autres jeunes des cours de clarinettes. Le dimanche avant midi, les meilleurs musiciens donnaient des leçons aux musiciens débutants. J’appris à lire les notes et j’ai joué au DB-Band, d’abord avec les jeunes et ensuite avec l’harmonie. Lorsque je fus un peu plus âgé j’ai commencé à suivre des cours à l’académie de Grimbergen.

Ster : Joues-tu également d’un autre instrument ?
La clarinette basse et un peu de flûte à bec. Evidemment je peux encore jouer du tambour et du métallophone ou de la lyre mais, sans instrument, je ne peux pas beaucoup m’exercer. En fait, j’aimerais encore pouvoir jouer de la flûte traversière.

Ster : Tu as des enfants. Ils sont encore petits mais aimerais-tu que plus tard ils jouent de la musique ?
Ce serait chouette si plus tard ils jouaient de la musique mais je leur laisserai le choix pour ce qu’ils aimeraient jouer. Ca ne sert à rien de les contraindre.

Ster : Depuis quand joues-tu déjà chez nous et comment cela a-t-il commencé ?
Je jouais à la KHSC à Humbeek lorsque le chef me demanda si je voulais accompagner à Paris. Cela me plaisait. Quelques mois avant Paris je suis allé répéter quasi chaque semaine à la Ster. L’atmosphère était super et après Paris, j’y suis resté. Donc, une année et demie.

Ster : Où joues-tu également ?
Je joue encore à la KHSC à Humbeek. Je vais parfois fournir un renfort pour les concerts à Vos Beigem.

Ster : Comment te sens-tu dans notre milieu ? Est-ce très différent d’harmonie à harmonie ?
C’est agréable de pouvoir jouer à la Ster : ce sont tous des gens agréables qui adorent faire beaucoup d’ambiance. A Humbeek, où je joue depuis dix ans, je n’ai que peu de contacts avec les autres musiciens. Ici c’est different.

Ster : Comment ressens-tu le stress du chef durant les dernières semaines avant un grand concert ?
Le chef ne montre vraiment pas qu’il est stressé. Il dégage un sentiment de tranquillité de sorte que les musiciens ne sont pas fort stressés avant le concert.

Ster : Es-tu également nerveux avant un concert ?
Avant un concert je me sens tres bien et je ne suis pas particulièrement nerveux. Lorsque je devais passer un examen à l’école de musique, c’est là que j’avais beaucoup de problèmes avec le stress.

Ster : Quels sont tes meilleurs souvenirs à ce jour ?
Avec la Ster à Paris.

Ster : Quel style de musique écoutes-tu ou joues-tu de préférence ?
Klezmer ou de la musique irlandaise telle que Riverdance

Ster : Quel message voudrais-tu transmettre aux jeunes musiciens de l’orchestre ?
N’abandonnez pas trop vite car jouer de la musique dans une harmonie peut vous donner beaucoup de plaisir.

Traduction : G. Vanden Berghe

Répondre à cet article