Accueil > Musiciens > Ancien et traduction > GOFFINET Delphine

Melle

GOFFINET Delphine

Laeken

Publié: jeudi 20 janvier 2005, par Leontine Donders

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

Nationalité : belge

Ster : Quel métier exerces-tu ?

Je suis ingénieur industriel en construction. Je travaille depuis tout juste 4 ans dans un centre de recherche. Mon travail me plait beaucoup car il est très varié. L’ambiance y estaussi très bonne. Et j’ai surtout la chance d’avoir assez de temps pour exercer ma passion pour la musique, ce qui n’aurait sans doute pas été possible en travaillant sur chantier…

Ster : As-tu d’autres hobbies ?

La lecture et les voyages ! A propos des voyages, je fais un petit clin d’œil à Laurence et Vania, avec qui je suis déjà partie à Rome, en Egypte, en Thaïlande et bientôt en Inde. Grâce à la Ster en fin de compte. Car en plus de pouvoir m’adonner à ma passion, l’harmonie m’a permis de me faire deux très bonnes amies

Ster : Depuis combien de temps es-tu parmi nous et comment es-tu arrivée chez nous ?

J’ai rejoint la Ster depuis trois ans grâce à Claudine, que j’ai rencontrée via mon professeur de flûte. Je lui en suis très reconnaissante, car avant de la connaitre je n’envisageais pas du tout de jouer dans une harmonie.

Ster : Tu fais partie des jeunes du groupe comment te sens-tu parmi nous ?

Très bien ! L’ambiance est vraiment très chouette et j’aime beaucoup mes retrouver avec des personnes de tous les âges. C’est une expérience très enrichissante, tant sur le plan humain que sur le plan musical.

Ster : Comment as-tu vécu tes premiers concerts ?

Je n’oublierai jamais mon premier concert ; c’était pour la fête de la musique. Il faisait très chaud et je n’avais rejoint la Ster que depuis quelques semaines. J’ai fait semblant de jouer pendant quasi tout le concert ; je ne connaissais aucun des morceaux joués et j’étais morte de peur à l’idée de faire une fausse note... Les choses ont bien changé depuis.

Ster : Y en a-t-il un ou plusieurs qui te restent ou te resteront plus particulièrement en mémoire ?

Les concerts de fin d’année, bien sûr, mais surtout celui de la Grand Place. Ce lieu est vraiment magique. J’adore voir des passants de tous les âges s’arrêter pour nous écouter, et surtout apprécier notre musique. Les voir danser, ça c’est un max de bonheur !

Ster : Quel message voudrais-tu transmettre aux musiciens de l’orchestre jeunes et moins jeunes ou au chef d’orchestre ?

Je voudrais tout simplement leur dire merci. Merci aux musiciens, merci au chef pour sa bonne humeur et merci à toutes les autres personnes qu’on ne voit jamais sur scène mais sans qui la Ster n’existerait pas !

Nous profitons par le biais de cet article pour te remercier de ta gentillesse, ta spontanéité, ta fidélité au pupitre. Nous te souhaitons tout le bonheur du monde et bonne réussite dans ta vie professionnelle.

Répondre à cet article